We Love Green 2017 : on y croit ou pas ?

We Love Green 2017 a enfin mis en ligne les noms des artistes présents pour cette nouvelle édition

Pour les petit nouveaux qui ne savent pas, We Love Green c’est le festival de musique et écolo. Il s’adresse à un public plutôt bobo et soucieux de l’environnement. Organisé par We Love Art, cet événement a pour principe de sensibiliser ses festivaliers à l’éco-responsabilité à travers la diffusion de documentaires, de conférences, et de rencontres ou d’ateliers avec des professionnels de la question environnementale.

L’année dernière le festival le plus vert de Paris avait fait le pari (haha) de changer de lieu, passant du parc de Bagatelle au Bois de Vincennes. Et c’est là que les problèmes ont commencé. Organisation catastrophique, terrain accidenté et météo cataclysmique, l’édition 2016 était à l’image de cette année pourrie dont on ne veut pas se souvenir.

Bien des gens avaient râlé et juré de ne plus y mettre les pieds. Comment We Love Green va-t’il relever la tête et tenter de convaincre à nouveau ?

Des têtes d’affiche qui déplacent les foules

L’affiche non-exhaustive a été révélée en fin de semaine dernière mais vaut-elle réellement le coup par rapport aux autres festivals de l’été ? La programmation est comme d’habitude très éclectique. Hip hop, pop ou électro, tout le monde sera bien servi.

Solange Knowles (sans rire, comment ils ont fait pour avoir la petite soeur de Queen B ??), ainsi que le rappeur californien Anderson .Paak. sera lui aussi de la partie, entre deux concerts avec Bruno Mars. On notera aussi la venue de la chanteuse de Rn’B Abra ou le groupe de hip hop A tribe called quest. La très originale et brillante Camille sera aussi présente.  Le britannique Benjamin Clementine devrait faire aussi sensation avec ses textes engagés et sa musique pleine de poésie. L’Impératrice est de retour, n’aillant même pas pu jouer l’année dernière à cause des intempéries.  Mais celui qui semble le plus attendu reste tout de même  Nicolas Jaar, déjà présent sur l’édition 2015.

Nous perso, on retient surtout Anderson .Paak. , Solange et Camille. Dans l’ensemble le line-up est sympa mais pas à s’en taper le cul par terre.

Une meilleure organisation

Malheureusement, il ne sera pas possible de le savoir avant les quelques jours qui précédent le festival. L’édition  2017 prévoit d’être « Plus sauvage, plus moderne & radical! » comme l’indiquent les organisateurs sur les réseaux sociaux.  Nous tout ce qu’on veut c’est super live, un cashless qui marche sans accros, du miam bio pas trop cher parce que ça fait grave mal parfois sur certains stands, assez de navettes pour tout le monde, une bonne sécurité à l’entrée parce que l’année dernière c’était au petit bonheur la chance quand même dans les festoches, et pas avoir à prendre des sentiers étroits et non éclairés dans le bois de Vincennes à des heures indues en manquant de mourir étouffées par la foule en délire qui sort d’un coup et de la même sortie à la fin du fest… Donc si on pouvait éviter le « sauvage » merci bien !

Un prix attractif

Là dessus c’est mort de chez mort. Le festival a considérablement augmenté ses prix cette année. Passant de 70€ en early bird jadis (et encore à leur retour à la réouverture en mai 2014 on était en early bird à 50€ s’il n’y pas gourance, avec un sus un line up de folie…) là on est à 78€ et 88€ en regular ! Aie… Mon compte bancaire est choqué et déçu !

Conclusion

Si il s’avère que nos artistes préférés tombent tous le même jour, on pourrait éventuellement se déplacer. Mais vu le prix et l’affiche un peu légère à notre gout, sauf si on trouve un bon plan, il y a de fortes chances pour qu’on fasse l’impasse sur We Love Green cette année. Dommage :/

Billets : par ici siouplé !

Suivre / [Facebook]