The XX – « I See You » le nouvel album bluffant du trio londonnien

The XX a sorti son troisième album « I See You » le 13 janvier 2017. Et après un premier titre « On Hold« , prometteur mais pas renversant, on pensait s’ambiancer tranquillement. Sauf que oui mais non.

L’année 2017 commence somme toute très très bien. En effet, si on attendait London Grammar, Jamiroquai, et autres HAIM (elles abusent tellement celles-là), les trois doudous de The XX nous offre leur tant attendu troisième album. Et vu la qualité du disque, on est pas mécontent d’avoir attendu deux lustres pour l’entendre.

The XX, la grosse claque de 2017

Découvert par le morceau « Intro » et « Crystalised », les XX ont commencé à rouler ensemble depuis 2005. Succès instantané, ils seront salués par la critique 2009 à la sortie de leur album éponyme.

Et si tout le monde apprécie leur fraicheur, ces gus ne se pressent jamais pour sortir un nouvel album. En effet, si le premier aura pris 4 ans à germer, on se rendra vite compte que c’est en moyenne le temps de gestation qu’il leur faudra pour accoucher d’un nouveau bébé. En 2012 sortira « Coexist » et en 2017 « I See You« , qui a été précédé en 2016 de « On Hold » et « Say Something Loving » en écoute juste là ⇊.

Si Jamie s’est amusé à nous faire des infidélités dans son coin entre l’album cadet et le benjamin, le musicien reviendra à ses premiers amours (Romy et Oliver) et assume une place plus présente au sein du groupe, rendant ainsi leur univers parfois plus orchestré, presque plus mélodique que de coutume. Et c’est franchement pas dommage.

I See You – un nouvel album percutant, plus musical et plus groovy pour The XX

Pareilles et sensiblement différentes, les pistes se suivent et ne se ressemblent en rien, mis à part l’ambiance que le groupe sait instaurer. Parfois très musical, souvent minimaliste, cet album montre une autre facette du groupe, qui nous a habitué aux riffs de guitare et la basse très présentes. Ces dernières laissent parfois plus de place au synthé, sans pour autant rogner sur les voix des deux chanteurs qui s’entremêlent en harmonie parfaite.

Le bulletin de note de « I See You »

  • Dangerous : Aie aie aie aie, surement notre morceau préféré de l’album, avec une basse groovante et la voix envoutante d’Oliver, et un refrain sur lequel on ne peut s’empêcher de danser, un sans faute.
  • Say Something Loving : Romy, Romy, Romy <3
  • Lips : Une balade lente, à la limite de la prière sacrée, et des percus parce que why not. On adore.
  • A Violent Noise : Changement d’ambiance bien plus house avec Oliver en voix principale, et une instrumentalisation où le synthé trouve une place prépondérante. Impeccable.
  • Performance : Retour au calme et à l’ancienne, on adore toujours autant Romy, et de la retrouver sur une piste qui met en avant ses qualités vocales fait toujours très plaisir.
  • Replica : Rare balade où on retrouve la voix de nos trois chouchous, et leurs instrus de prédilection. Petit bijou de matin calme à écouter en boucle, qui passerait crème dans un épisode de nos séries préférées (à bon entendeur…)
  • Brave For You : Romy reprend la main sur ce titre, qui commence au synthé qui ne fera qu’enfler, accompagner d’une guitare pour ambiance encore une fois euro-house, qui change.
  • On Hold : Dance like nobody’s watching. Le premier single de l’album qui donne envie de les retrouver en concert pour se secouer le cul comme jamais.
  • I Dare You : Elle me fait vachement penser à du Kings Of Leon, sur « Use Somebody« … c’est peut être moi, c’est peut être l’instrumentalisation dans le fond. Pas mauvaise du tout mais quelque chose me turlupine 😀
  • Test Me : Une belle conclusion avec une très belle outro pour un magnifique disque.

Bilan : 8/10. 8 parce que après 5 ans d’attente 10 titres c’est abusé mais bon soit soit, c’est 10 très bon titres. L’album est clairement plus jouasse que les précédents, et c’est pas pour nous déplaire ! Bien au contraire.

Pour info, les doudous assurent une tournée complète dans plusieurs dates dont celles de Paris (dur). En effet, The XX seront en concert le 14 et le 15 février au Zénith de Paris. Il reste des places pour le concert de Strasbourg du 17 février 2017, mais il n’y en aura pas pour tout le monde !

Suivre / [Facebook]