The Last Shadow Puppets de retour avec ‘Bad Habits’ [Clip]

Quand Alex Turner décide de remettre le couvert avec Miles Kane et James Ford avec The Last Shadow Puppets, ça donne du rock aux petits oignons.

Tandis que nous l’attendons pour le prochain album des Arctic Monkeys, Alex Turner n’en a jamais assez de nous surprendre et de faire ses petites manigances solos.

Sept années se sont écoulées depuis le dernier disque des The Last Shadow Puppets mais l’alchimie est toujours intacte. Grands amis de longue date — paie ta baby face sur les photos qui remontent à plus d’une lustre — Alex et Miles n’ont rien perdu de leur magie, bien que leurs caboches ont vieillies. Ce nouveau morceau est un savoureux mélange de rock sea sex and sun, fun et électrique, où l’on retrouve le style et la voix de l’un sur des lyrics doucereux de l’autre. Sulfureux méli-mélo de cordes frottées et de guitares riffées, ‘Bad Habits‘ nous régale avant l’heure, petit teasing de ce que fait de mieux ce trio de vieux roublards.

Leur dernier album date de 2008, donc. Signé avec le label Domino — à l’instar de ceux des Monkeys, parce que pourquoi changer une équipe qui gagne ? — Bad Habits fait suite à The Age Of Understandment, et l’album qui en découlera promet des monts, des merveilles et des petites apparitions au citron dans les festivals de cet été (a woman can dream…)

Je pourrais vous balancer qu’en plus du refrain, les chœurs et le bridge sont du Alex tout craché, que les cordes se fondent savamment avec les guitares, que Miles est principalement au micro pour changer, qu’il roxx au solo et que sans cheveux il prend un petit coup de vieux pas négligeable et pas désagréable — on aurait quand même dit un Beatles hého — que la basse est coule et que le visuel du clip fait très AM, ambiance ancien greaser too cool for school en somme, mais je ne voudrais pas vous spoiler. Je suis comme ça.

Pas de date définitive prévue, si ce n’est ce vague « printemps » murmuré du bout des lèvres, mais c’est pas grave, le premier single nous tiendra compagnie en attendant.

Enjoy.
You’re welcome.

Suivre / [Facebook]