Sziget Festival : le Summer Fest à la sauce hongroise

Alors que la puterie sur les réfugiés va bon train dans le pays, le Sziget Festival de Budapest annonce une jolie programmation pour 7 jours de festival. 7 jours pour découvrir la ville et l’île aux merveilles.

Depuis ses débuts en 1993, le Sziget Festival n’a eu de cesse de se renouveler et d’étoffer sa programmation, afin de rivaliser avec les plus grands Summer Fest d’Europe — Glastonbury, les Eurockéennes, j’en passe et des meilleurs. Installé depuis plus de 20 ans à Budapest, le Sziget Fest est un concentré de ce qui se fait de mieux en musique pop / rock / indé / électro / jazz / pas de mention inutile à un prix défiant toute concurrence* (*pour les Européens de l’ouest, pensez bien que les locaux eux doivent hypothéquer un rein pour y aller, un peu comme les Américains du Sud qui veulent se rendre au Lollapalooza proche de chez eux…)

Le Sziget Festival, c’est une île, privatisée pour l’occasion, et renommée l’île de la Liberteey pour le fun.

Le Sziget Festival, c’est pas moins de 400 000 festivaliers sur une semaine, se réunissant à la mi-août afin de groover et profiter de la musique qui te pète les acouphènes, c’est donc le plus grand festival d’Europe, dépassant largement les précédents sus-cités.

Le Sziget Festival 2015, c’était Avicii, Alt+J, Selah Sue, The Ting Tings, mais aussi Florence + the Machine, Foals, Ellie Goulding, Marina and the Diamonds, Balthazar, Interpol, Major Lazer, Kings of Leon, Limp Bizkit, Passenger, José Gonzales, j’en passe et des meilleurs.
Pour tout savoir sur l’édition 2015, retrouvez l’article de nos copains de That Much.

Le Sziget Festival 2016, c’est Bastille, Bloc Party, CHVRCHES, Bring Me The Horizon, John Newman, Kodaline, M83, MØ, Naughty Boy, Parov Stelar, Sum 41, et la line up n’est pas finie !

Et en attendant que Lolla Berlin nous propose quelque chose de franchement correct (le festival en septembre, hm, je suis pas chaude encore), le Sziget Festival est la « bonne planque » d’août, qui allie vacances et musique pour tous les aficionados du genre. Chacun y trouve son compte, pour le meilleur comme pour le pire (mais là c’est plutôt dans le meilleur, on va pas se mentir).
Entendons nous bien, les festivals généralistes c’est coule on dit pas, ça donne un côté ambiance village éclectique, patchwork de style et d’envies, entre village musical, parc d’attractions du nimp, rencontres et d’anecdotes de folies ; mais ça veut aussi dire plages horaires ou t’as rien à te mettre sous la dent, et/ou découverte de groupes qu’on ne connaît pas forcément, et que parfois on a pas forcément envie de connaitre — Étienne Daho à Rock en Seine, no offense.

Cette année, l’événement a lieu du 10 au 17 août 2016, les tarifs non exhaustifs vont de 59€/jour à 250€/5jours+2jours arrivée/départ. Quand on sait qu’un Glasto coûte £233 (~320€) pour trois jours de fest et 3 jours arrivées/départ… Ça les vaut, mais ça fait mal.

Bon, maintenant qu’on sait que c’est cool toussa, parce qu’il y a des gros groupes, que c’est pas trop cher, et que fondamentalement le pays entier n’est pas mauvais (si non nous aussi on serait foutu hein, vu le premier tour des régionales…), c’est « juste » le gouvernement qui craint — lui et les journalistes qui balancent des low kicks rotatifs à ceux qui passent à travers leur chemin… mais on est pas la pour faire de la politique, right

DONC, maintenant qu’on sait, qu’on est apte à bitchslap les journalistes méritantes, comment on y va ?

L’avion. Si on s’y prend en avance ça coûte pas deux bras d’enfants, surtout en low cost, et l’avantage indéniable c’est qu’on arrive pas telle une fricassée de poulet sur place. Sachant qu’en arrivant c’est camping ou AirBnB pour les chanceux ayant réservé y a deux siècles…

Les plus roots (ou les moins chochottes, c’est selon, perso je suis une petite nature) préféreront le bus + camping (+entrée au festival), formule gentiment proposée par PopVoyages (en partenariat avec l’évent). Toutes les infos ici => clique là !

Pour la video de propagande qui te donne envie d’y aller, c’est par ici :

Plus d’infos ? Le site de l’événement.

Suivre / [Facebook]

Suivre / [Twitter]