Lewis Watson , Maybe We’re Home [Single]

On vous parlait justement de lui la semaine dernière lors du [LundisCover] , Lewis Watson est définitivement à surveiller en 2016. On vous l’avait déjà dit , mais je check juste histoire de voir si vous suivez…

Mercredi dernier, alors qu’il assure la première partie de la tournée de Gabriel Aplin, l’Anglais nous lâchait ce teaser, simple, concis, clair, sans d’embrouilles.

Il ne nous restait plus qu’à attendre gentiment posées sur nos fesses. Mais surprise, sans prévenir personne ni même l’intéressé, Zane Lowe diffuse jeudi soir Maybe We’re Home sur la radio Beats1 ! Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est la radio d’Apple Music, diffusée 24/24 et 7/7 depuis L.A, New York et Londres. Quelques chanceux ont donc pu écouter le single quelques heures avant tout le monde.

Il s’avère que j’écoutais cette même radio, le même soir mais apparemment pas à la bonne heure parce que le single de Lewis Watson m’est passé sous le nez ! L’histoire de ma vie… De ce cycle éternel… On reparlera pas de la fois où il nous a posé un lapin pour son concert parisien en 2014 … Non.

J’ai donc pris mon mal en patience, et à minuit pétante le single était sur Spotify et Apple Music et forcément j’ai sauté dessus. Sur l’intro ça gratte une guitare un peu sale, avec de la distorition, pas vraiment ce qu’on pourrait attendre de Lewis, habituellement très attaché à sa guitare folk. Je suis jamais contre un petit plot twist musical et pour le coup, même si ça change, c’est toujours lui, dans le fond. On est très loin du plot twist que nous a mis Kate Nash entre son premier album Made of Bricks et le dernier en date Girl Gang … Mais ça c’est une autre histoire, on en reparlera plus tard.

Je vous laisse jeter une oreille au dernier single de Lewis Watson, en attendant que par miracle, il repasse par la capitale :

[Facebook] [Twitter] [Soundcloud] [Youtube]