Arctic Monkeys – Hold on we’re going home [LunDiscover]

An old goodie dans le [Lundiscover] d’aujourd’hui, une reprise de Drake par les sieurs des Arctic Monkeys.

Petit pas chaloupé, cheveux gominé, style de crooner plus ou moins réussi / assumé, si Alex Turner, le frontman des Arctic Monkeys est une bête de scène lorsqu’il est accompagné de sa guitare, sans c’est une autre paire de manche. Et bien qu’on l’adore, et que l’on soit très contente de le voir en duo avec Miles Kane pour Rock en Seine 2016, c’est dans son groupe d’origine qu’il interprète une chanson de Drake, Hold on we’re going home.

Si la reprise est digne des morceaux parus sur AM, le quatrième album des Arctic Monkeys, dans un style rétro-rock avec une basse très assumée, une guitare en sourdine et un Matt à la batterie toujours égal à lui-même, visuellement y a un truc absolument chelou qui s’opère.

En soit, j’aime la cover, mais le petit style chaloupé/swiguée/flingué de tonton Gustave qu’arbore le chanteur me fait doucement gloussé. On se croirait dans une soirée de mariage, où quelqu’un aurait eu la tragique idée de laisser un open micro pour une soirée karaoké. Oui, c’est pas sympa, après tout Drake lui même a un style de shlag total dans Hotline Bling, mais moi perso, je trouve que ça casse le mythe du rockeur hard core et sérieusement coolasse que les Arctic Monkeys se donnent. Surtout que pour une fois on voit Matt au fond qui fait des vocalises Bee geesantes.

Mais soit, au-delà du fait qu’Alex est été atteint d’Étienne Dahotte, la cover mérite son pesant de noix de muscade, so enjoy you pinapples !

Suivre / [Facebook]
Suivre / [Youtube]