2016, what’s good ?

Alors 2016 what’s good ?

C’est un fait acté, l’année 2015 était un sale cru dans ta life, d’où que tu viennes et que tu sois t’as un peu pris Cher — cette gourgandine. On espère franchement que 2016 nous la mette pas complètement de travers (mais ça parait mal parti, Bowie quoi).
Du coup, on a fait un petit récap de ceux qu’on attend, de celles qui prennent toute leur sweet life, des petits et petites wannabe qui envoient du lourds mais qui sont pas sur la Concrète du marché musical (grouillez vous pour booker vos concerts).

Parce que ça ne coute pas plus cher de faire des best of à l’envers.

Ceux qu’on surveille en 2016 :

Mura Masa :

Le multi-instrumentiste britanique — pour pas changer, ça serait mal nous connaitre — Alex Crossan vient bercer nos nuits d’hiver avec son son hiphopeux (c’est lui qui le dit) électro-coolasse. Du haut de ses riens – il est né en 96, cte blague – Sir Masa mène sa barque et sa musique comme il l’entend puisqu’il a son propre label en partenariat avec Polydor, parce que pourquoi aller voir ailleurs quand on peut le faire soi-même.

Il sera à Paris le 15 avril pour un concert unique, jeté entre deux dates UK, profitez en, avant que ça coute deux bras d’enfants.

Agenda: 15 avril @ Café De La Danse – Paris

[Youtube] [Twitter] [Soundcloud]


Jack Garatt
:

Grand vainqueur du BBC Sound Of 2016, Jack Garatt sera pour suuuuuuuur la révélation de l’année. Nous on l’a vu en première partie de Ben Howard ya de ça quelques lustres alors qu’il était encore un bébé méconnu, ça fait plaisir que notre intuition musicale ne nous a pas failli! On lui souhaite bien du succès, autant qu’à ses grands frères les Years & Years, vainqueurs du prix 2015 !

Agenda: 17 mai @ La Maroquinerie – Paris

[Facebook] [Twitter] [Soundcloud]


The Hunna
:

Le premier titre des The Hunna, Bonfire, est un concentré pus jus de rock indé londonien, lumineux frais et absolument contagieux. Entre l’écriture de leur album et la promo de We Could Be, les quatre gus n’ont pas le temps et font des concerts pour une bouchée de pain à travers partout où ils peuvent s’incruster. C’est le moment de s’ambiancer et d’aller voir ce groupe qui monte, qui monte, qui mooonte !

Agenda: 5 mars @ Pop Up Du Label A Paris – Paris

[Facebook] [Twitter]  [Soundcloud]


Alessia Cara
:

Alessia Cara vient mettre une claque à ton oreille, par plaisir, parce qu’elle est comme ça, elle donne. Du haut de ses 18 ans (on a que des bébés à vous présenter ouais), la canadienne a fait un tollé avec son titre Here et son EP Four Pink Walls. Elle arrive, elle prend pas de gants, et fait des covers de toute une chacune because she caaaaaan ! Déjà en tournée, elle viendra à paris le 14 mars pour gifler tout ça, sans concession.

Agenda: 14 mars @ Alhambra – Paris

[Facebook]  [Twitter] [Youtube]


I Heart Sharks
:

Les berlinois de I <3 Shark viennent de sortir Hey Kid, et bon rien que pour le visuel (jaquette et clip) ils méritent d’être là. J’avais adoré leur premier album, j’attends donc celui là en me frottant doucement les mains, comme une meuf en mitaines par un soir d’hiver. Ça sonne franchement plus pop que leurs anciens morceaux, je dis pas non, j’ai un besoin absolument viscéral de joie et de fraicheur là, toute de suite, maintenant.

[Facebook] [Twitter]  [Soundcloud]

Ceux qu’on attend en 2016 ?

Two Door Cinema Club :

BLOODY FUCK IN THE BIIIIIIIIIIIIP ! I CAN’T TAKE IT ANYMORE ! I JUST CAN’T !!!!!! CA FAIT DÉJÀ DEPUIS LE 13 DÉCEMBRE 2013 QU’ON NE LES A PAS VU, ET DEPUIS SEPTEMBRE 2013 QU’ILS N’ONT RIEN SORTI !!!!

But who’s counting ?

[Facebook] [Twitter]  [Soundcloud]

Shannon Saunders :

L’album de la meuf est en éternelle préparation. Sans rire, je ne l’attends plus tellement je n’y crois pas. Depuis jadis elle est en « currently finishing my debut album » (traduction fictive : elle travaille genre.) Still, Sheets c’est de la bombe et elle a une voix que même toi t’envie avoue. 2016 sera peut-être son année.

[Facebook] [Twitter]  [Soundcloud] [Youtube]


Lewis Watson
:

Fils prodige de la guitare et de la photo foirée, Lew-lew passe son temps à faire des videos et des photos teasing de son album, donc il arrive. Et pour patienter, quoi de mieux que son dernier clip ? Voila.

[Facebook] [Twitter] [Soundcloud] [Youtube]


Haim
:

I CAN’T WAIT ! THE BABY IS COOKING (figurativement bien sûr…) I CAN’T WAIT FOR THESE WOMEN ! Le second album des mes trois sœurs préférées est en route, ma fièvre aussi, j’ai TROP HÂTE. Si vous ne connaissez pas, honte sur votre vache. Le clip c’est que du scandale et Asap un bonus dans la grande frite.

[Facebook] [Twitter]  [Soundcloud]


Paramore
:

Jeremy Davis, le bassiste aux cents salto avant-toute-basse-vêtue s’en va, surement pour rester avec sa nouvelle famille (un bébé ça bouffe du temps et les tournées c’est pas ce qu’il y a de top au fromage pour s’en occuper, en fait.) MAIS DU COUP LES DOUDOUS SE RETROUVENT À DEUX EN ÉTAT DE CRISE ! Et pendant qu’on est là, à hyperventiler comme des dindes à noël, Hayley et Taylor ils écrivent.
Rien de mieux que de vivre encore un drame groupesque pour avoir de l’inspiration n’est ce pas. Du coup je suis mi-cuite mi-raisin, dégoutée mais contente, ça travaille ! Pour patienter, on vous offre ce magnifique live de Last Hope, parce que c’est tout ce qu’il nous reste de Jeremy merde 🙁

[Facebook] [Twitter]  [Youtube]

On parlera pas de Arctic, de Lorde, DES FUCKING RED HOT CHILI PEPPERS QUI REVIENNENT SA RACE, ahem, de Kate Nash, de tellement d’autres parce que si non ça fait des articles de trente mètre et c’est chiant 😀

Chousse !